Menu principal

Le Rêve Edition vous propose au cours des mois à venir un certain nombre de Dossiers-Collector traitant des grands noms qui ont fait la photo.

 

Quand elle ne se nourrit pas de racines grecques et latines, la langue française adopte bien souvent en nom commun, le nom propre d’un inventeur ou d’une marque déposée (par exemple Frigidaire pour réfrigérateur).


Il en est naturellement de même dans le domaine de la photographie, en particulier lorsque l’inventeur ou l’industriel utilise son patronyme dans la définition d’un procédé (ex. «le Daguerréotype», du nom de Daguerre) ou simplement dans le libellé du nom de son entreprise, exemple, les frères Lumière qui fabriqueront les films «Lumière» ou bien encore le constructeur de microscope Carl Zeiss dont le nom sera gravé apr?s sa mort sur les objectifs photographiques de la marque.


En 1992, au cours d’une conversation passionnée, la rédactrice en chef de Réponses-Photo, Sylvie Hugues, que nous remercions ici, proposa à Jean-Loup Princelle une rubrique en vue de raconter l’histoire des hommes ayant laissé leurs patronymes à la grande Histoire de la Photographie.


Ce qui fut fait entre 2006 et 2012 à l’aide de Dieter Scheiba, un des plus grands spécialistes de la production photographique, collaborateur de Jim McKeown, auteur de la «bible» des iconomécanophiles : l’incontournable «Price Guide to Cameras».


Nous vous proposons ici, par fascicules, la réunion de ces articles dans leurs versions originales intégrales.